Peut-on naître homosexuel ou lesbienne?

Prétendre que l’on peut naître homosexuel ou lesbienne reviendrait à remettre en question la perfection de ce que Dieu a créé. Bien pis, ce serait blasphémer contre Dieu par rapport à Sa création. Les versets 10, 12, 18, 21, 25, et 31 du tout premier chapitre du premier Livre de la Bible (Genèse) ne disent-ils pas que tout ce que l’Éternel a créé au commencement était bon? Six (6) fois dans ce chapitre de 31 versets au total, il est écrit que Dieu vit que tout ce qu’Il avait créé était bon, ce qui signifie sans défaut, ni imperfection, ni tare un tant soit peu. LA PERFECTION ABSOLUE! Ce n’est qu’à partir de la chute de nos ancêtres Adam et Ève, trompés par notre ennemi le diable, que la création de Dieu a commencé à se corrompre.

Notre Père Céleste n’a pas créé un Homme pour qu’il couche avec un autre Homme ou qu’il se marie à un autre homme. C’est pareil pour la femme que Dieu a tirée de la côte de l’homme pour qu’elle se marie à un homme et non pas pour qu’elle couche avec une autre femme comme elle ou qu’elle couche avec des animaux. L’homosexualité est un acte contre nature et une abomination aux yeux de DIEU selon Lévitique 18:23 et Lévitique 29:13. On a l’exemple de deux villes majeures dans l’antiquité, Sodome et Gomorrhe, que Dieu a détruites à cause de cette infamie (Genèse 19:1-30  et Jude 1:6). Romains 1 nous montre clairement que la sodomie et le lesbianisme sont causés par la rébellion et la désobéissance vis-à-vis de Dieu. Affirmer qu’on naît homosexuel ou lesbienne est une absurdité à nulle autre pareille.

Certaines personnes, sans doute bernées par les publications des soi-disant savants de la médecine, pourront argumenter, au vu de tous petits garçons qui exhibent dès leurs premières années le caractère efféminé ou des fillettes qui devient sexuellement, que l’homosexualité et le lesbianisme sont congénitaux, c’est-à-dire se présentent dès la naissance. Ceci n’est pas du tout la vérité! Les démons ou les péchés des parents sont en réalité la causes des malformations et déviations dont pourraient être victimes les enfants même depuis le ventre de leur mère.

En effet, Exode 20:6, Exode 34:7 et Deutéronome 5:9 nous montrent comment Dieu «punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui Le haïssent». Jérémie 32:18 est même plus explicite en révélant que Dieu «punit l’iniquité des pères dans le sein de leurs enfants après eux». Même chose pour Osée 4:6 qui nous apprend que Dieu oublie les enfants de ceux qui rejettent Sa connaissance et oublient Sa Loi.

Une bonne illustration de tous ces versets ci-dessus cités se trouve en Jean 9:1-2: «Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui firent cette question: Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle?»

La déclaration du peuple juif à Ponce Pilate en Matthieu 27:25 (que le Sang de Jésus retombe sur eux et sur leurs enfants) est aussi très intéressante à cet égard.

Nous avons été témoins de puissantes délivrances de l’homosexualité et du lesbianisme quand les personnes retenues captives dans ces infamies appelaient sincèrement et avec foi DIEU et Son Fils Jésus-Christ au secours.

Poster un Commentaire

avatar