L'archevêque Duncan William apporte la malédiction en Côte d'Ivoire

video

    Description de l'émission

    Frères et soeurs dans le Seigneur Jésus-Christ, l’un des péchés les plus abominables devant Dieu est d’adorer ou d’idolâtrer un homme à la place de Dieu. Nous avons le cas du roi Hérode en Actes 12:21-23 qui a été instantanément frappé de mort par un ange de l’Eternel parce que les gens l’adoraient publiquement à la place de Dieu. Nous avons aussi le cas plus près de nous du soi-disant révérend Myles Munroe, abominable faux pasteur des Bahamas, qui est mort horriblement dans un accident d’avion, non seulement parce qu’il était en route pour perpétrer une escroquerie évangélique, mais aussi et surtout parce les gens (y compris d’autres faux pasteurs) l’adoraient comme s’il était Dieu en personne. La vidéo d’un certain Gaëtan M. Piébi, pseudo pasteur gabonais, l’adorant et l’idolâtrant publiquement dans un hôtel en Afrique du Sud, quelques jours seulement avant sa mort tragique, en est une parfaite illustration.

    Cette vidéo expose le tapage médiatique et publicitaire extraordinairement choquant (du moins pour les vrais chrétiens) qui a accompagné la visite du faux pasteur ghanéen Duncan William en Cote-d’ivoire.

    Nous avons n’aurons de cesse de dénoncer sur cette trompette les pasteurs hommes-dieux, ces roitelets qui se font essuyer la sueur ou se font porter sur une chaise durant leurs cultes, ou qui se font accueillir dans les pays avec fanfares militaires, tapis rouges, limousines, gardes du corps armés jusqu’aux dents et cortèges présidentiels.

    Un vrai serviteur du Seigneur Jésus-Christ est d’une simplicité, d’une modestie et d’une humilité à nulles autres pareilles. Il ne cherche pas à être aimé ou adulé par les hommes. Contrairement aux pharisiens qui «aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu» (Jean 12:43), un véritable serviteur de Jésus-Christ a du mépris pour les honneurs et la gloire de la terre, exactement comme l’apôtre Paul le souligne très bien en 1 Thessaloniciens 2:5-6 : «Jamais, en effet, nous n’avons usé de paroles flatteuses, comme vous le savez; jamais nous n’avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin. Nous n’avons point cherché la gloire qui vient des hommes, ni de vous ni des autres; nous aurions pu nous produire avec autorité comme apôtres de Christ…»

    0 0 vote
    Article Rating
    guest
    0 Commentaires
    Inline Feedbacks
    View all comments