Une femme peut-elle enseigner la Bible ou devenir Pasteur?

Les mouvements de féminisme et d’émancipation de la femme qui ont pris naissance aux États-Unis à partir du 19ème siècle, du fait de la révolution industrielle, ont eu pour conséquence l’intronisation de la première femme-pasteur (Antoinette Brown Blackwell – 1853), soit environ 1800 ans après du jour de la pentecôte.

Depuis lors, on a assisté progressivement à une prolifération des ministères pseudo chrétiens dirigés par des femmes. De nos jours, le fait pour les femmes d’enseigner la Bible est devenu quelque chose de normal, ce qui est pourtant catégoriquement contraire à la volonté de Dieu. Examinons ensemble ce sujet à la lumière des écritures. Quel comportement ou attitude à adopter par les femmes dans le Corps de Christ? Les vidéos ci-dessous apportent les réponses.

1 Corinthiens 14:33-35 : «Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l’Église».
1 Timothée 2:12 : «Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence».
Apocalypse 2:20 : «Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles».