Une chrétienne peut-elle utiliser les produits cosmétiques?

Une chrétienne peut-elle utiliser les produits cosmétiques (rouges à lèvres, mascaras, make up, vernis, faux ongles, faux cheveux, faux cils, etc…), les produits défrisants, décapants, ou se bronzer, se tatouer, ou faire du «piercing»?

Dans des émissions précédentes, nous avons montré d’incroyables révélations sur la provenance exacte des cheveux d’emprunt que les femmes font greffer sur leur tête dans des salons de coiffure à travers le monde et du rouge à lèvres qu’elles utilisent comme produit cosmétique.

La véritable femme chrétienne ne devrait pas imiter le monde pour se vêtir, pour s’embellir ou pour prendre soin du corps que DIEU a jugé bon de lui donner! Elle ne devrait point prendre pour modèles d’habillement et de beauté les femmes perverses, voluptueuses, frivoles, extravagantes et insensées de Hollywood ou des séries télévisées américaines! Jacques 4:4 nous avertit «que l’amour du monde est inimitié contre Dieu» et que «celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu». C’est ce que reprend 1 Jean 2:15-17: «N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement».

Toute femme qui craint Dieu doit avoir une mise extérieure qui reflète la sainteté, la modestie, la chasteté, la décence et la pudeur (1 Timothée 2:9-10 et 1 Pierre 3:3-4). Beaucoup de femmes, en s’habillant de manière «sexy» ont entraîné sans le savoir beaucoup d’hommes en en enfer. Examinez attentivement Matthieu 5:27-28 pour vous en convaincre: «Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur». Voyez-vous comment l’adultère pour le Seigneur Jésus ne se limite plus à un acte sexuel physique et qu’on peut désormais le commettre même par un simple regard ou par une simple pensée? Une femme par sa façon de s’habiller «sexy» amène donc les hommes à commettre l’adultère ou la fornication avec elle, que ce soit dans la rue ou à travers ses photos sur Facebook.

Avez-vous aussi noté que dans dans «sexy» il y a «sexe»? Ainsi la femme qui qui s’habille de manière sexy se réduit à un objet sexuel pour les hommes. Ce ne sont plus sa personnalité ou son intellect qui la caractérisent mais l’objet sexuel qu’elle met en avant.

Par ailleurs, toute tentative de changer, modifier, altérer, travestir ou transformer le corps que Dieu vous donné et avec lequel on est venu au monde est un péché très grave aux conséquences immenses. Dieu sait pourquoi il vous donné la peau noire, brune ou blanche etc. Il sait pourquoi vous avez des cils, des sourcils et pourquoi vos cheveux spécifiquement sont crépus, fins, lisses ou soyeux etc.

Vouloir corriger son corps revient à corriger la création de Dieu qu’est votre corps.

Imaginez que vous entrez dans le Louvre à Paris (l’un des plus grands musées du monde) et que vous vous dirigiez vers le «célèbre» tableau la Joconde (portrait de Mona Lisa) de Léonard de Vinci. Armé de votre couteau suisse, vous grattez profondément (à l’insu de la sécurité) une bonne partie de cette peinture pour y appliquer vos propres colorants… Nous vous garantissons que vous feriez la une de presque tous journaux et télévisions du monde entier et que toutes les polices de la terre seront à vos trousses. Si altérer ou modifier un objet inanimé tel que cette peinture soi-disant célèbre, vous attirera les foudres des autorités de la terre, qu’en est-il de modifier la créature la plus merveilleuse et la plus excellente de Dieu que nous humains sommes?

Ainsi, le défrisage des cheveux, le décapage ou le bronzage de la peau, le piercing ou les tatouages et l’usage des faux ongles, faux cheveux, faux cils, prothèses mammaires, vernis à ongles, rouge à lèvres, mascara (la liste est longue) sont une rébellion contre Dieu. C’est pareil pour les femmes qui veulent ressembler aux hommes en portant des vêtements d’hommes.

Aucune femme sainte et craignant Dieu dans la Bible n’a fait usage de produits cosmétiques. C’est la femme perverse, abominable et maudite Jézabel qui a mis le fard à ses yeux et des rajouts sur sa tête pour séduire Jéhu, roi d’Israël (2 Rois 9:30). C’est pareil pour cette femme adultérine, ayant la mise d’une prostituée et la ruse dans le coeur, qui a séduit un jeune homme insensé avec ses lèvres doucereuses pour coucher avec lui (Proverbes 7:21). Proverbes 6:25 met d’ailleurs en garde contre la femme corrompue et prostituée qui utilise ses paupières pour séduire. Il est intéressant de voir comment la version Darby de Jérémie 4:30 fait allusion à une femme qui se «déchire les yeux avec du fard».

Il y a un faux enseignement que les faux pasteurs et autres ennemis de la Croix de Christ véhiculent de plus en plus, avec lequel ils s’opposent au message de repentance et de sanctification, et ferment la porte du Royaume de Dieu à plusieurs personnes: il s’agit de l’enseignement erroné, selon lequel Dieu ne regarde pas à notre corps, mais qu’Il regarde uniquement à notre coeur. Cette doctrine, venue tout droit du quartier général de satan, est diamétralement opposée à la Parole de Dieu. Ces contradicteurs de la Parole de Dieu semblent ignorer que tout péché avec le corps prend naissance dans la pensée, dans le coeur, comme le Seigneur Jésus le souligne très bien en Matthieu 15:19 : «Car c’est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies». Ainsi, avant d’ailler souiller votre corps avec la femme d’autrui, çà commence par la mauvaise pensée de convoitise dans votre coeur. Il en est de même des «chrétiennes» qui s’habillent comme des prostituées et mettent des faux cheveux, faux ongles, faux cils avec la pensée de séduire quelqu’un ou de se faire admirer par les passants, voisins ou collègues de travail.

Dieu est SAINT et Il veut par dessus toute chose que Ses enfants soient saints non seulement mentalement et spirituellement, mais aussi PHYSIQUEMENT, ainsi que nous le rappelle 1 Thessaloniciens 5:23 : «Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le CORPS, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!» En d’autres termes, nous raterons l’enlèvement de l’Église, si le Seigneur Jésus Christ, à Son retour nous trouve dans un état où notre esprit, notre âme et notre CORPS sont répréhensibles, c’est-à-dire avec des taches et des souillures.

Examinons attentivement 1 Corinthiens 6:19-20: «Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu».
Avez-vous bien noté que votre corps ne vous appartient pas, mais qu’il appartient bien plutôt à Celui qui l’a créé, c’est-à-dire Dieu?

Romains 12:1 va plus loin en nous exhortant «à offrir nos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de notre part un culte raisonnable». Ce verset nous donne la révélation du véritable culte qui est agréable à Dieu et auquel Il prend plaisir, à savoir Lui présenter notre corps comme un SACRIFICE VIVANT. Un sacrifice n’est pas quelque chose de facile à faire. Un sacrifice est toujours accompagné de peine et de douleur. Un sacrifice qui ne fait pas mal à celui qui l’offre n’est pas un véritable sacrifice. Pensez seulement au sacrifice suprême du Seigneur sur la Croix à Gogotha et vous comprendrez aisément.

Un bon exemple de sacrifice (pénible et douloureux, comme tout vrai sacrifice) se trouve en Matthieu 5:29-30 : «Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne».

Nous devons prendre grand soin du corps que Dieu nous a donné. Il ne laissera pas impuni toute personne qui détruit son corps par les drogues, l’alcool, les produits cosmétiques, etc…
La mise en garde de 1 Corinthiens 3:16-17 est terrifiante: «Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes».

Pour finir, il est urgent d’apporter un équilibre biblique à nos messages sur la sanctification des croyants. Si ce message est mal compris, cela peut conduire à des dérives et extrémités anti-bibliques et produire des pseudo chrétiens qui seront surpris de rater l’enlèvement ou l’entrée dans le Royaume de DIEU. La sanctification DOIT NÉCESSAIREMENT commencer de l’intérieur (c’est-à-dire du coeur) et se refléter à l’extérieur au fur et à mesure que la croissance spirituelle se produit chez le croyant. Si la femme chrétienne craint Dieu et se revêt de cette «parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu» et dont parle 1 Pierre 3:4, tout son extérieur la reflétera et personne n’aura plus à lui dire de ne plus mettre des habits «sexy» ou de ne plus toucher à ceci ou à cela car le Saint Esprit Lui-même la convaincra de ce qui est mauvais et de ce qui est bon ou bienséant.

A quoi sert-il à une femme de se voiler la tête quand elle prie, de se pavaner avec de longues robes ou d’abandonner tous les vêtements indécents et impudiques si elle est toujours médisante et ne tient pas sa langue en bride, parlant en pleine assemblée des saints pendant qu’on écoute l’enseignement? À quoi lui sert-il d’abandonner tous les produits cosmétiques qui la faisaient ressembler à une prostituée (défrisants, décapants, piercing, tatouages, faux ongles, faux cheveux, faux cils, prothèses mammaires, vernis à ongles, rouge à lèvres, mascara etc.) si son coeur est toujours impur et rempli de rébellion, de méchanceté, de mensonge, de fraude, de malhonnêteté ou d’insoumission au mari? La Bible ne met-elle pas en garde contre des personnes ayant l’apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force? (2 Timothée 3:5).

Une soeur qui met son voile pour attirer l’attention sur elle ou qui ne met plus les produits cosmétiques pour que les gens remarquent qu’elle est une femme vertueuse, et qui ce faisant se vante dans son coeur aux dépens de celles qui ne sont pas comme elle, pèche plus qu’une soeur en mini jupe ou en pantalon qui n’a aucune intention d’attirer l’attention, ni de provoquer, mais cherche toujours à comprendre la Volonté du Seigneur pour sa vie. Une telle soeur apparemment pieuse et vertueuse fait penser aux hommes riches que Jésus observait donnant beaucoup d’argent au temple pour impressionner les gens (Marc 12:41-43), ou aux scribes et pharisiens hypocrites qui faisaient de longues prières pour être remarqués des hommes (Matthieu 23:14).

Par ailleurs, la femme qui ne se maquille plus, ne porte plus de pantalon ou ne teint plus ses cheveux tout simplement pour se conformer à ce que son pasteur dit ou pour plaire à ce dernier, alors qu’elle n’a toujours pas une pleine conviction dans son coeur commet un péché selon Romains 14:23.

De même, la renonciation à l’amour du monde et aux choses qui sont dans le monde doit être motivée, non par la peur d’aller en enfer, mais uniquement par le désir de plaire à notre merveilleux Père Céleste et à Son Fils Jésus-Christ. Les prostituées devanceront plusieurs dans le royaume de Dieu a averti le Seigneur Jésus (Matthieu 21:31).