Un chrétien peut-il perdre son salut?

    Description de l'émission

    Vous avez certainement déjà entendu certains faux pasteurs enseigner qu’une fois que vous êtes sauvés, vous êtes sauvés pour toujours, que vous  irez au Paradis ou entrerez dans le Royaume de Dieu quoi qu’il arrive, que vous avez la liberté de faire ce que bon vous semble avec votre vie, car vous êtes dans l’administration ou époque de la grâce, et que vous ne pouvez plus perdre le salut.

    1 Corinthiens 9:26-27 : «Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air. Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.»

    Beaucoup de chrétiens nés de nouveau seront surpris de se retrouver en enfer, s’ils continuent à avaler ce mensonge de  satan selon lequel ils sont libres de pécher parce qu’ils sont sous la grâce.

    Cette vidéo se veut une correction des erreurs doctrinales qui entourent le sujet du salut par la grâce. Pourtant

    Hébreux 10:26-29 déclare l’absolu contraire: «Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce?»

    Vous comprenez donc que la doctrine du «UNE FOIS SAUVÉ, SAUVÉ POUR TOUJOURS» (à savoir qu’on ne peut plus perdre le salut dès qu’on est en Christ) est l’un des plus grands mensonges avec lequel satan aveugle la communauté chrétienne, le Corps de Christ à travers le monde.

    Insulter l’Esprit de la grâce comme le souligne Hébreux 10:29 revient à utiliser la grâce pour justifier ses péchés. Or que dit Romains 6:14-15?

    «Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce?»

    Si on ne peut plus perdre le salut une fois qu’on est en Christ, que penser de 1 Corinthiens 9:25-27 où l’apôtre Paul (l’un des plus grands Ministres de Christ de tous les temps) émet la possibilité de rater lui-même la vie éternelle?

    «Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.»