Seuls les petits enfants entreront dans le royaume de Dieu

Description de l'émission

Le Seigneur Jésus-Christ donne en Matthieu 18:3 une condition assez étrange (selon la logique humaine bien entendu) pour entrer dans le Paradis: «…Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.»

Cette condition est d’une si grande importance que deux autres Évangiles la réaffirment mot pour mot:

Marc 10:15 : «Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point».
Luc 18:17 : «Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point.»

Notez très bien que le premier verset parle de se convertir comme des petits enfants et de devenir comme eux, tandis que les deux autres qui suivent indiquent qu’il faut recevoir le Royaume de Dieu comme eux. Le dénominateur commun de ces 3 versets est donc de ressembler aux petits enfants comme le souligne aussi Matthieu 19:14.

Ce qui caractérise les enfants, et particulièrement les plus petits, c’est l’inaptitude de raisonner ou d’argumenter contre leurs parents. Ils n’ont pas la capacité de remettre en cause ou de questionner le bien-fondé des règles de discipline auxquelles leurs parents les soumettent. Ils les acceptent sans murmurer ni regimber, sans chercher à savoir pourquoi on les leur impose.

C’est au fur et à mesure qu’ils grandissent et que leur capacité de raisonnement se développe qu’ils deviennent de moins en moins enclins à obéir promptement à leurs parents. C’est ainsi que les phases de puberté ou d’adolescence que traversent les enfants sont généralement un calvaire pour presque tous les parents.

S’agissant des enfants de Dieu que nous sommes en Christ-Jésus, comprenons une bonne fois pour toutes que le raisonnement contre Sa Parole ou Ses Commandements est la manifestation de la rébellion ou de la désobéissance contre Lui, entraînant des conséquences très graves. La condition (parmi tant d’autres) pour entrer dans le Royaume de Dieu, c’est d’accepter la Parole de Dieu, comme un petit enfant, sans raisonner ou philosopher.

C’est pourquoi cette exhortation de Paul en 2 Corinthiens 10:5 a toute son importance: «Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.»

Le raisonnement contre la Parole de Dieu ou Ses Commandements est essentiellement diabolique! Celui qui raisonne contre la Parole de Dieu devient automatiquement ami de satan! Examinez comment satan a séduit Ève dans le Jardin d’Éden en Genèse 3:1 pour vous en convaincre: «Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: «DIEU A-T-IL RÉELLEMENT DIT: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?»

Avez-vous bien remarqué comment à travers cette question le diable utilise subtilement la technique argumentative pour déstabiliser Ève mentalement et l’amener à remettre en question le Commandement de Dieu? Voyant qu’il a réussi à déstabiliser Ève en ébranlant sa conviction, le diable peut maintenant lui mentir avec assurance et déclarer audacieusement le contraire du Commandement de Dieu aux versets 3 et 4:

«Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.»

Comparez vous-mêmes ce mensonge téméraire de satan avec le Commandement de Dieu en Genèse 2:16-17 :

«L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car LE JOUR OÙ TU EN MANGERAS, TU MOURRAS.»

C’est cette même stratégie qui amène aujourd’hui les soi-disant chrétiens à accepter l’homosexualité, l’avortement, le divorce et le remariage, le sexe avant le mariage, la masturbation, les femmes-pasteurs, celles qui enseignent la Bible ou refusent de se voiler quand elles prient, etc.

Nous avons à maintes reprises décrié sur cette trompette les chrétiens-philosophes qui, au travers de leurs vidéos, de leurs blogs sur internet ou postings sur Facebook, prennent le Corps de Christ pour un club de philosophie ou une association de gnostiques, égarant la multitude, étant eux-mêmes égarés. C’est la même sonnette d’alarme qui est tirée en Colossiens 2:8 : «Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.»

Cette vidéo est un appel à redevenir comme de petits enfants à l’égard de la Parole de Dieu afin de pouvoir gagner le Paradis.