Quiconque écoute une femme enseigner la Bible écoute satan

    Description de l'émission

    Le titre de cette vidéo peut choquer certaines personnes ou susciter de l’indignation chez d’autres, mais c’est la pure vérité. Comme plusieurs versets de la Bible le montrent si clairement, une femme qui enseigne la Bible se rebelle contre Dieu. Personne ne peut douter que la rébellion contre les Commandements de Dieu est inspirée par satan (2 Corinthiens 4:4). Ainsi, quiconque écoute une femme enseigner la Parole de Dieu écoute satan, car c’est bel et bien lui qui insuffle cette rébellion, afin d’entraîner le maximum de personnes en enfer plus tard avec lui. Examinez attentivement 1 Timothée 5:15 pour vous en convaincre davantage:

    «Car déjà quelques-unes se sont détournées pour suivre Satan».

    N’en déplaise à ceux et celles qui aiment utiliser le cerveau que le Créateur leur a donné pour argumenter ou raisonner contre Lui et Sa merveilleuse Parole (2 Corinthiens 10:5 et Jacques 1:22), et ceci pour leur propre ruine et perdition, il est catégoriquement interdit à la femme d’enseigner la Bible.

    1 Corinthiens 14:33-35 : «car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l’Église».

    1 Timothée 2:12 : «Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence».

    Apocalypse 2:20 : «Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles».

    Les démons de féminisme qui possèdent même les femmes chrétiennes, malheureusement, les poussent à prendre de l’autorité sur leur mari et sur les hommes en général, en les masculinisant mentalement, physiquement, vestimentairement. Au lieu d’imiter la vertu et la retenue des saintes femmes telles que Sara, Rebecca, Ruth, ou Marie, la mère du Seigneur, la plus part de nos soeurs veulent plutôt imiter Moïse, Samson, Gédéon ou l’Apôtre Paul.

    Ce sujet est à prendre très au sérieux car la femme qui enseigne la Bible commet un acte contre nature et un travestissement autant abominables et coupables que ceux d’un homosexuel qui se transforme en femme, d’une lesbienne qui se change en homme ou d’une être humain qui couche avec un animal.