Les leçons de la mort horrible de Myles Munroe, père d’Yvan Castanou

    Description de l'émission

    Mort horrible de Myles Munroe lors du crash de son avion privé: Plein de leçons à tirer!

    Cette vidéo expose, à la lumière de la Bible, les leçons que nous devons tous tirer de la mort atroce du père spirituel du faux pasteur Yvan Castanou, l’infâme auto-proclamé révérand Myles Munroe du Bahamas, que Dieu a frappé de mort en novembre 2014, dans un horrible crash d’avion, non seulement parce qu’il se servait de la Bible et du Nom de Christ-Jésus pour escroquer les gens, mais aussi parce qu’il arrachait la gloire à Dieu, tout en blasphémant contre Lui et contre Son Fils Jésus-Christ.

    Vous avez été extrêmement choqués en voyant comment, quelques semaines seulement avant la mort du Myles Munroe, un certain Gaëtan M. Piébi, soi-disant pasteur gabonais, l’adorait et l’idolâtrait publiquement dans un hôtel en Afrique du Sud, tout en l’implorant comme s’il était Dieu en personne.

    Frères et soeurs dans le Seigneur Jésus-Christ, l’un des péchés les plus abominables devant Dieu, outre la mise en vente de Jésus-Christ et de Son Évangile, est d’adorer ou d’idolâtrer un homme à la place de Dieu. Nous avons le cas du roi Hérode en Actes 12:21-23 qui a été instantanément frappé de mort par un ange de l’Eternel parce que les gens l’adoraient publiquement à la place de Dieu.

    Près d’un an et sept mois avant le décès de Myles Munroe, nous le mettions en garde dans une émission qui dévoilait au grand jour le vrai visage de son fils spirituel, le pseudo pasteur Yvan Castanou, l’un des plus abominables faux pasteurs du monde francophone et fondateur de l’église-entreprise ICC (Impact Centre Chrétien) implantée en région parisienne. Cette émission, que nous recommandons vivement à ceux qui ne l’ont pas encore suivie, démontrait:

    • Comment, au-delà de la bouille sympathique, de la voix envoûtante (surtout lors des sessions de pseudo louanges), de la prestance et de l’éloquence captivantes, on a affaire à un individu ayant des affiliations franc-maçonniques bien démontrées et un puissant instrument de séduction que satan utilise pour entraîner une multitude de personnes en enfer.
    • Comment avec une subtilité luciférienne, Yvan Castanou véhicule des doctrines de démons venues des États-Unis et de l’Inde: Yoga, Kingdom Now ou Royaume Maintenant, Lois Mentales, visualisation créatrice, prières contemplatives, confession positive ou parole de foi, pour ne citer que celles-là.
    • Comment Yvan Castanou, fervent apôtre de l’évangile satanique de la prospérité, venue pareillement des États-Unis via les Robert Oral, Kenneth Hagin, Kenneth Copeland et consorts, fait aussi une promotion acharnée du mouvement franc-maçonnique du leadership qui initie l’homme à réaliser son élévation personnelle afin d’atteindre le sommet de la pyramide sociale.
    • Comment Yvan Castanou, friand des honneurs et des premières places, et obsédé par le culte de la personnalité, utilise la Bible et le Nom de Christ-Jésus pour bâtir un empire financier avec pour objectif avoué de devenir milliardaire; exactement comme son père spirituel, Myles Munroe qui la initié dans cet évangile de la mort.
    • Comment cette vidéo, en même temps qu’elle mettait Yvan Castanou à nu, était un vibrant appel à fuir de tels hommes et à sortir dare-dare de leurs camps de concentration, salles d’attente pour l’enfer, car comme le souligne bien Romains 16:18, «de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples».

    Nous espérions (bien que sans grande certitude) qu’Yvan Castanou reviendrait à la raison après cette émission et se repentirait publiquement; qu’il confronterait son père spirituel Myles Munroe au sujet de l’évangile de la prospérité et du Kingdom Now. Mais bien au contraire, ce serviteur de Mamon à la conscience obscurcie et endurcie par l’amour de l’argent et de la gloire, marquée au fer rouge et portant le signe de la flétrissure, réagissait avec plusieurs E-mails de moquerie et de menaces envoyés personnellement à Georges. Bien pis, Myles Munroe, lors de son passage ICC à Paris, quelque temps après cette émission, se moquait lui aussi de Georges, publiquement.

    Qu’Yvan Castanou et tous ses acolytes de la bande organisée de criminels évangéliques sachent que par leur endurcissement et par leur coeur impénitent, ils s’amassent un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres (Romains 2:5-6)

    On ne se moque pas de Dieu. Ce que de tels hommes sont entrain de semer, ils le récolteront aussi ainsi que le déclare Philippiens 3:19 : «leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre».

    Le cas de Myles Munroe en est une parfaite illustration!