L'un des plus grands péchés contre DIEU

    Description de l'émission

    Selon Romains 6:23 : «le salaire du péché, c’est la mort». C’est exactement ce que reprend Jacques 1:15 en montrant que le péché produit la mort après qu’il soit consommé. L’humanité toute entière a été placée sous la puissance du péché, et donc sous la puissance de la mort à cause de la désobéissance de nos ancêtres Adam et Eve au Jardin d’Éden. La nature pécheresse en l’homme est son problème numéro 1 sur terre et la seule et unique solution c’est Jésus-Christ! L’apôtre Paul l’exprime de fort belle manière en Romains 7:14-25:

    «Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi. Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?… Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!…»

    Nous pouvons donc apprécier l’infinie grandeur du sacrifice du Seigneur Jésus à Golgotha où Son Sang précieux a coulé pour notre délivrance de cette nature pécheresse qui nous attache au mal, malgré notre bonne volonté de nous en séparer.

    Beaucoup pensent qu’il y a une catégorisation ou il y a une hiérarchisation des péchés, qu’il y a de petits péchés et de grands péchés, des péchés moindres et des péches graves, des péchés tolérables et des péchés intolérables. Si cela est valable selon les lois des nations de la terre, çà ne l’est pas exactement selon Dieu.

    S’il est bien vrai qu’il existe des péchés abominables ou infâmes aux yeux de Dieu, et que le Seigneur Jésus a même parlé d’un péché impardonnable, à savoir le blasphème contre le Saint-Esprit (Matthieu 12:31-32, Marc 3:28-29, Luc 12:10), il n’en demeure pas moins que pour notre Père Céleste, péché égale péché! La moindre souillure ou la moindre tâche, soit-elle infime ou insignifiante, n’a pas de place dans le Paradis. Le meurtre, le vol, l’adultère et l’homosexualité entraînent aussi bien en enfer que l’envie, la jalousie ou le refus de pardonner. Nous pouvons donc conclure que tout péché est grand et grave aux yeux de Dieu.

    Cette vidéo traite d’un péché qu’on est très loin d’imaginer être un grand péché selon Dieu.