Étude du Livre de Jérémie: Dénonciation des oeuvres ténébreuses

Description de l'émission

La Parole de Dieu déclare en Romains 15:4 que tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance. C’est ce que renchérit 1 Corinthiens 10:10-11 en nous révélant que les choses qui arrivèrent au temps de Moïse à ceux qui murmurent dans le désert et qui périrent par l’exterminateur sont arrivées pour nous servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.

Il y a en effet d’innombrables leçons à tirer du merveilleux Livre de Jérémie pour notre génération dans ces temps extrêmement difficiles de la fin où nous sommes dans l’attente du retour imminent de notre Glorieux et Majestueux Seigneur et Sauveur Christ-Jésus. Et c’est cela l’objectif de cette vidéo.

Jérémie exerça son ministère prophétique à Jérusalem et en Juda dans un contexte où le peuple pourtant élu de Dieu avait atteint un niveau de déchéance, de dépravation et de dérèglement généralisés et sans précèdent depuis leur libération de l’esclavage en Egypte, avec toutes sortes de vices, de perversités, de crimes et d’idolâtries abominables.

Consacré par Dieu depuis le ventre de sa mère et appelé à commencer à prononcer Ses oracles alors qu’il n’était qu’un enfant, tout timide, son ministère a duré pendant plus de 40 ans, durant le règne des tout derniers rois de Juda avant la déportation à Babylone: le roi Josias, trois de ses fils (Joakhaz, Jéhoïakim et Sédécias) et un de ses petits-fils (Jéhoïakin, appelé aussi Jéconias) qui lui succédèrent au trône. Après le règne du roi Josias, qui était pieux et craignait l’Éternel, Juda sombra dans la décadence religieuse avec l’abandon des voies de Dieu, la rébellion contre Sa Parole, la magie, la haine de tout ce qui est bien et l’amour de tout ce est mal. Aucun des descendants de Josias et successeurs au trône ne craignait l’Éternel. Baal, la Reine du Ciel et toute l’armée des cieux auxquels ils vouaient incessamment les cultes, de concert avec le peuple, avaient remplacé Dieu dans leur vie.

Le prophète Jérémie avait reçu de Dieu plusieurs messages très difficiles à délivrer. Il avait un grand amour à la fois pour Dieu et pour Juda, mais il aimait Dieu bien plus encore. On peut donc comprendre pourquoi ce fût douloureux pour Jérémie de délivrer constamment un message de jugement à son propre peuple. Mais Jérémie fut obéissant à tout ce que Dieu lui demandait de faire ou de dire. Il priait pour la miséricorde de Dieu envers Juda, même si à plusieurs Dieu l’en interdisait. Nous aussi, nous devons obéir à Dieu même quand c’est difficile, et Lui plaire et non plaire aux hommes (Galates 1:10).

Toute sa vie Jérémie avait vu ses prophéties rejetées, ses messages d’avertissements méprisés. Lui-même fut rejeté, méprisé et confronté à d’atroces persécutions. Détesté par presque tout le peuple, y compris ses propres frères, sans épouse ni enfants, Jérémie fut un homme solitaire, qui ressentit le fardeau de cette solitude, même si, parfois, quelques amis le soutènement, comme Ebed-Mélec, l’eunuque Éthiopien, qui l’aida à sortir de la citerne boueuse dans laquelle on l’avait jeté (Jérémie 38:7).
Cet enseignement qui vous aidera à mieux apprécier le Livre de Jérémie et à en tirer de multiples leçons pour votre édification, encouragement et motivation dans cette époque difficile où nous vivons est subdivisé en 4 sections:

  1. La magie et l’idolâtrie du peuple
  2. Les pasteurs et prophètes infidèles
  3. Les persécutions et le découragement de Jérémie
  4. La rébellion, abandon de la Parole de Dieu, et appel à la repentance